Eau purifiée - BWT
Site Web international
Votre pays ne figure pas ici ?
BWT collabore avec des milliers de partenaires dans plus de 80 pays.

Eau purifiée selon Ph. Eur. et USP

EPU de qualité optimale. Partout. À tout moment.

Les systèmes de BWT rendent la vie plus facile, meilleure et plus sûre. Découvrez les systèmes standardisés et les services complets pour la production, le stockage et la distribution d'eau purifiée.
Accéder aux produits

Exigences en matière d'eau purifiée

Ph. Eur. et USP

Les pharmacopées du monde entier définissent clairement les exigences de qualité pour l'eau

L'eau puri­fiée, égale­ment connue sous le nom d'Aqua Puri­fi­cata, est une matière première essen­tielle. De grandes quan­tités sont souvent néces­saires. Elles sont produites sur place, direc­te­ment à partir de l'eau potable dispo­nible. Comme la Phar­ma­copée améri­caine (USP) et la Phar­ma­copée chinoise (CP), la Phar­ma­copée euro­péenne (Ph. Eur.) fixe des valeurs limites claires pour la qualité de l'eau au point d'uti­li­sa­tion. Elles défi­nissent clai­re­ment des valeurs maxi­males pourla charge microbiologique par les unités formant colonies, la conduc­ti­vité de l'eau puri­fiée et la quan­tité de carbones orga­niques.

Les clients tournés vers l'avenir fixent des limites encore plus strictes pour leurs producteurs afin de garantir une qualité d'eau bien supérieure aux valeurs seuils. Cela garantit une marge suffisante entre la qualité du producteur et les limites d'alarme et d'action au point d'utilisation, sans risque potentiel d'incident "hors spécifications (OOS)". Etant donné, par exemple, que la conductivité est modifiée par le CO2, il est également utile, dans le système de stockage et de distribution, de prendre des précautions tel qu'un piège à CO2 sur l'évent des stockages.

USP Ph. Eur. CP
COT ppm C ≤ 0.50 ≤ 0.50 Iden­tique à la Ph. Eur.
Conduc­ti­vité µS/cm ≤ 1,3 (25° C) ≤ 4,3 (20° C) Iden­tique à la Ph. Eur.
Nitrate (NO3) - ≤ 0,2 ppm ≤ 0,000006 %
Métaux lourds
- ≤ 0,1 ppm Pb ≤ 0,00001 %
Bacté­ries aéro­bies UFC/ml ≤ 100 ≤ 100 Iden­tique à la Ph. Eur.

OSMOTRON Pro de BWT

La réfé­rence incon­testée en matière de produc­tion d'eau puri­fiée, disent certains. Tout est installé sur un châssis compact : Préfiltre, adou­cis­se­ment, osmose inverse et élec­tro­déio­ni­sa­tion OSMOTRON. Grâce à l'au­to­ma­ti­sa­tion AQU@View, les opéra­teurs maîtrisent l'en­semble du processus à tout moment.

  • Stan­dar­disé, prêt à être connecté et préqua­lifié
  • Accès optimal pour le prélè­ve­ment d’échan­tillons et la main­te­nance
  • Prêt pour l'avenir : Modulable et extensible
  • Jusqu'à 12 m³/h d'eau puri­fiée sur un châssis, jusqu'à 30 m³/h pour la version à multi-châssis
  • Le best-seller : Plus de 1 000 systèmes en service dans le monde
En savoir plus
Osmotron Osmotron

LOOPO de BWT

De grandes choses en unités compactes. De notre opinion, il n'y a qu'une seule bonne réponse au stockage et à la distribution sûre de l'EPU au point d'utilisation : Le LOOPO. Grâce à la génération d'ozone directement depuis l'eau purifiée par le STERITRON, le maintient microbiologique du stockage est sûre. L'eau est exempte d'ozone dans la boucle après que l'UV BEWADES l'est enlevé jusqu'à un niveau indétectable - A moins que cela ne soit nécessaire d'ozoner automatiquement et entièrement la boucle de manière périodique.

Le LOOPO est disponible dans différentes gammes de débits et diamètres.

En savoir plus
Loopo Loopo

Eau purifiée

Des systèmes compacts et standardisés réunissent l'ensemble des process et technologies nécessaires pour garantir une production possédant un niveau de sécurité optimal. Chaque installation est entièrement testée en usine (FAT) avant d'être livrée. Elle est ensuite prévalidée, documentée, puis livrée.

Technologies convaincantes pour eau purifiée

Solutions exclusives de BWT pour l'industrie pharmaceutique et les biotechnologies


Notre objectif : offrir à nos clients les meilleures solutions. Aussi ne nous reposons-nous pas sur nos lauriers mais travaillons en permanence au développement d'autres procédés et technologies. Qualité, sécurité, protection de l'environnement et efficacité sont nos priorités en la matière.

Élec­tro­déio­ni­sa­tion SEPTRON

Le module, qui a été spécia­le­ment déve­loppé pour l'in­dus­trie phar­ma­ceu­tique, désio­nise le permeat. Son fonc­tion­ne­ment est une combi­naison du prin­cipe d'échange d'ion et d'élec­tro­lyse.

  • Corps en Inox 316 L
  • Tech­no­logie spiralée sans joint
  • Débit passant sans zone de réten­tion
  • 100% testé et certifié en usine
Plus d'informations
Septron

STERI­TRON

La charge microbiologique des cuves doit être sous contrôle pour assurer un stockage en sécurité de l'EPU. Cela est garantie par la génération d'ozone in-situ depuis l'eau purifiée, sans ajout d'additif. Les systèmes de stockage et de distribution sont ainsi désinfectés de manière efficace, économique et durable.

  • Extrêmement efficace pour la réduction de germe,
  • Mise en place et exploitation peu coûteuses,
  • Installation, mise en service et fonctionnement simple
  • Désinfection en continue de la cuve et automatisée de manière régulière pour la boucle
  • Respectueux de l'environnement
Plus d'informations
Pharma

BEWADES UV

Désinfecte l'eau purifiée et détruit l'ozone jusqu'en dessous de la limite de détection. Spécialement conçu pour les besoins de l'industrie pharmaceutique - Les parties en contact avec le fluide sont inox 316L, électropolis avec une rugosité < 0,5 µm.

  • Réduction de la concentration en Ozone de manière sûre
  • Désinfection efficace de l'EPU
  • Faible coût de maintenance et d'exploitation
Plus d'informations
Bewades UV

SEPTRON BioSafe

Le module, qui a été spécia­le­ment déve­loppé pour l'in­dus­trie phar­ma­ceu­tique, désio­nise le permeat. Son fonc­tion­ne­ment est une combi­naison du prin­cipe d'échange d'ion et d'élec­tro­lyse.

  • Corps en Inox 316 L
  • Tech­no­logie spiralée sans joint
  • Débit passant sans zone de réten­tion
  • 100% testé et certifié en usine
Plus d’informations
Septron

AQU@Sense MB

La qualité microbiologique de l'eau purifiée d'un seul coup d’œil et à tout moment. Vraiment simple et fiable. Le process de cytométrie de flux fournit des résultats d'une précision impressionnante.

  • Mesure Online ou offline
  • Option d'analyse approfondie pour les microbiologistes
  • Comptage de cellules fiable, pas seulement les colonies
  • Transfert de données simple pour intégration à votre système
Plus d’informations
Aqua Sense

Conseil

Erreur inattendue. Veuillez essayer de recharger la page

AQU@Service pour les systèmes d’EPU

La sécurité maximale, la fiabilité et la conservation de la valeur de vos outils de production critiques sont obtenus grâce à des systèmes de qualité et à une gestion intelligente des pièces de rechange.

Avec ses prestations AQU@service planifiées dont le remplacement de toutes les pièces d'usures, l'étalonnage documenté des capteurs et le remplacement de tous les joints et membranes, BWT vous met sur la bonne voie lorsque des audits et des inspections arrivent.

Découvrez AQU@Services

FAQ

Le règlement sur les biocides est-il un problème ?

Non. BWT s'engage dans l'EurO3zon en collaboration étroite avec les acteurs du marché.

Quel est le coût d'un système d'EPU de BWT ?

Sur la base de centaines de projets et de milliers de systèmes installés, BWT dispose aujourd'hui d'un large portefeuille de systèmes standardisés de production d'eau purifiée et d'EPPI. Ceux-ci convainquent en effet par leur fiabilité et un assemblage intelligent de composants.

L'installation est conçue en fonction de l'analyse de l'eau. Le coût est en grande partie induit par les souhaits du client et par un cahier des charges exhaustif qui, dans de nombreux cas, va largement au-delà de ce qui est techniquement raisonnable. Mais dans ce domaine, BWT Pharma & Biotech conseille aussi ses clients pour concevoir objectivement la solution la mieux adaptée au besoin.

Est-il vrai que la capacité des installations peut être étendue simplement ?

Tout à fait dans certains secteurs. Vous pouvez par exemple monter en gamme un OSMOTRON Pro d'une capacité de 3 m³/h d'eau purifiée dans le cadre d'une maintenance planifiée, pour le faire passer jusqu'à 6 m³/h d'eau purifiée tout en restant dans la gamme standard. Les limites sont cependant imposées par les canalisations. Pour un diamètre défini, il ne peut passer qu'une quantité maximale d'eau en un temps donné. Ensemble, les concepteurs et les responsables de projet trouvent avec BWT la solution optimale pour l'adaptation et les modifications indispensables des canalisations.

L'ozone est-il réellement plus sûr pour le stockage de l'eau purifiée ?

Absolument, comme le prouvent des milliers d'installations chez des centaines de clients. Si nous n'étions pas convaincus, nous ne l'utiliserions pas. C'est utilisé depuis des décennies dans le traitement de l'eau. En particulier, dans les stockages d'EPU microbiologiquement critiques sans ozone, une concentration constante en ozone de 20 à 30 ppb empêche la propagation de tous les germes de façon efficace et continue. Avant que l'eau ne parvienne dans la boucle aux points d'utilisation, l'ozone est éliminé en toute fiabilité par le biais d'une technologie aux UV, pour passer sous le seuil de détection. L'ensemble de la boucle est périodiquement et automatiquement désinfecté à l'ozone.

Une analyse de l'eau est-elle toujours nécessaire, et quelles sont les valeurs importantes ?

Oui. Chaque étape du process utilisée est associée à certains paramètres de fonctionnement, qui doivent être respectés. C'est essentiel pour garantir la qualité d'eau attendue tout autant qu'une longue durée de vie du système et des composants. On peut cependant s'attendre à des fluctuations de l'eau d'alimentation, par exemple par des fluctuations saisonnières ou un voire plusieurs changements, de sources d'approvisionnement. En conséquence, chaque conception d'installation pour être parfaite débute par une analyse minutieuse et complète de l'eau.

La connaissance de la totalité ainsi que la concentration de chaque composants sont alors essentiels. Ceux-ci participent en effet aux interactions qui s'exercent dans le process. Sont toujours essentiels le chlore, la silice, le fer, la dureté, les matières en suspension, la charge microbiologique, les gaz dissous, l'indice de colmatage et la température.

Un système conséquent présentant une plus grande capacité est-il plus à l'épreuve du futur ?

Il est impératif de commencer par envisager l'ensemble du système, composé de la préparation, du stockage et de la distribution, et d'en réaliser ensemble un dimensionnement correct. L'expérience montre que les systèmes de préparation sont fréquemment sur-dimensionnés, et rarement sous-dimensionnés. Ce phénomène est essentiellement observé pendant les phases de lancement.

Il s'ensuit de longs temps d'arrêt et de brèves durées de vie, qui sollicitent les composants au-dessus de la moyenne. Pendant les phases d'arrêt, le risque microbiologique augmente car l'eau stagne. Un fonctionnement en circuit est dans le meilleur des cas une solution d'urgence tant sur le plan économique que concernant le procédé.

De ce fait, une analyse claire de la consommation et une conception adéquate dès le début sont indispensables. il est donc souvent préférable de démarrer précisément en phase de lancement avec un plus petit générateur qui tourne en continu, et prévoir pour cela un réservoir plus grand. La capacité peut être adaptée ultérieurement par une extension ou une installation redondante.

Charger plus